En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 

Nouveautés du site

(depuis 15 jours)

CEREMONIES DU 11 NOVEMBRE

ON A COMMEMORE LE 11 NOVEMBRE

En dépit de la situation pandémique, la commune de Villesèque a tenu en ce 11 novembre 2020 à s’incliner devant les monuments aux morts de Trébaïx et de Villesèque.

En formation restreinte limitée aux élus et aux présidents d’association, un dépôt de gerbe se déroula devant chacun des monuments de la commune. Une minute de silence fut observée au son de la sonnerie aux morts avant que ne fut donnée lecture des morts de la commune pour la France et des soldats morts en 2020 pour leur pays. Après qu’eut retentie La Marseillaise, fut lue le message du Ministre des Armées.

Dans son intervention, M. le Maire rendit d’abord hommage à Gérard CABANES, porte-drapeau durant plus de 20 ans de la commune. Il poursuivit en évoquant les valeurs de la République de liberté, d’égalité et de fraternité, lesquelles, aujourd’hui parce qu’elles sont menacées à la fois par le terrorisme et la pandémie, il y a lieu à l’image du Chef de la France Libre dont on commémoré le cinquantième anniversaire de sa mort de résister ces dangers et d’œuvrer en leur faveur par l’union de tous et la solidarité entre nous au sein de notre République.

UN SAVONNIER PLANTE, UN ESPACE ARBORE

UN SAVONNIER PLANTE, UN ESPACE ARBORE

Lors du coup de vent d’il y a environ un mois, l’acacia de la place de Villesèque n’a pu résister et il s’st couché à même le sol, brisant un banc. Aussitôt, nos deux adjoints l’ont débité et évacué. Un arbre savonnier vient de le remplacer et a été planté par trois membres du conseil, MM. LAMPLE, PICARD et POULAIN. Arbre poussant relativement vite, le savonnier s’adapte à tous les sols et produit de l’ombre avec des fleurs jaunes l’été.

Ainsi, avec les autres arbres plantés lors de l’aménagement du bourg centre, la place de Villesèque est maintenant bordée sur trois côtés par des arbres différents qui concourent à son embellissement.

Entouré de ces huit arbres (1 acacia, 1 troène, 2 marronniers et 4 nouveaux avec le savonnier et 3 érables), le caractère  environnemental donné à cet espace lui confère une image de type mail ainsi que l’a souhaité l’architecte des bâtiments de France dans ses prescriptions obligatoires.

Et dans le cadre général de l’aménagement de l’espace place-avenue, ce sont aussi quelque 250 plantes qui ont été plantées, ainsi que 2 sophoras et 1 érable.

D’autres éléments vont compléter cet aménagement : poubelle, table de pique-nique…L’arrière de la place sera aussi valorisé prochainement avec un espace aménagé  jeux et détente.

Entretien du retable de l'église de VILLESEQUE

Capture_1.JPG                DEPOUSSIERAGE DU RETABLE                 Capture_2.JPG

La commune de Villesèque a toujours pris un soin extrême à l’entretien de son patrimoine bâti et à la restauration d’éléments patrimoniaux d’intérêt comme la gariotte de Trébaïx. Dans cette perspective, deux autres actions sont en cours de réalisation avec d’abord l’entretien du retable classé.

Le retable de l’église Saint-Michel, classé au titre des monuments historiques, fait l’objet actuellement de travaux de dépoussiérage. En effet, au fil des années, il y a eu accumulation de poussières, ce qui ternit à force la brillance de cette remarquable et imposante sculpture.

Aussi, la commune a engagé cette action de restauration avec l’aide de l’Etat(DRAC) et du Département du Lot. D’un coût de 3 245€, cette opération fait l’oblet d’une aide de la DRAC de 1 298 € et de 389 € du Département.

   Les travaux ont été confiés à l’entreprise SCHMITTER et sont d’une durée de 4 jours.

Tout savoir sur le retable c'est ICI   Et en Anglais C'est LA

Ces 2 documents sont disponibles en TELECHARGEMENT Sur votre site préféré

Restauration de la cloche de Trébaïx de 1604


                                                                 LA  CLOCHE DE 1604 DECROCHEE

A l’église Sainte-Marie-Madeleine de Trébaïx, deux cloches rythment les offices et les heures. L’une d’elles est une cloche à volée. Récemment, son battant est tombé. Lors de l’intervention, l’on s’est aperçu que cette cloche avait été fondue en 1604 ! Aussitôt, la commune a sollicité son classement au titre des monuments historiques afin d’une part de la protéger et d’autre part d’obtenir des aides conséquentes afin de procéder à  sa réparation. En effet, les points de frappe sont usés et les anses qui suspendent la cloche aussi. Il y aurait un risque de fêlure de la jupe de la cloche. Le classement a été récemment obtenu auprès de l’Etat et les aides sollicitées ont été accordées.

Cette cloche vient d’être décrochée par l’entreprise BODET et ses cordiers. Elle vient de partir pour subir des travaux de restauration avant qu’elle reprenne sa place au clocher de l’église Sainte-Marie-Madeleine de Trébaïx.